cherche 3-4m2 de stockage pour matériel Mélaudia

Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
#1
Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
Ma première rencontre avec Norbert Gütte, et donc, ma première visite chez Lignolab, remonte au 2 décembre 2012. A l’époque, j’avais fait un compte-rendu sur Mélaudia.

Depuis, nous sommes restés en contact. J’avais envie d’essayer ses amortisseurs pour ma nouvelle platine Lenco, et de lui acheter un boitier de cellule en bronze pour ma Denon. Nous avons pris rendez-vous et nous sommes rendus à Bochum ce samedi.

Norbert dispose d’un magnifique atelier de menuiserie. Il est associé avec Auditorium 23 et fabrique leurs ébénisteries. Voici une photo de Norbert au milieu de ses machines :

[Image: aagjmb.jpg]

Norbert Gütte est une personne très agréable et accueillante. Il a installé sa salle d’écoute au sein de l’atelier. Quand nous sommes arrivés, il avait dressé un plateau avec 3 tasse de café et des petits gâteaux secs. La pièce est remplie de matériel et de livres, dont toute la collection des Revues de l’Audiophile et MJ-Audio. Il collectionne des photos ou on le voit, plus jeune, aux côtés de Philippe Vibout ou Jean-Marie Piel.

Le studio donne sur une pièce ou est gardé toute sorte de matériel, enceintes Onken magnifiques, ou encore Rondo fabriquées pour Auditorium 23, de nombreux amplificateurs et préamplificateurs Kaneda, bref, une sorte de musée technologique. On sent que ce qu’on trouve ici est la réalisation patiente d’un rêve de jeunesse et on ressent comme une pointe de nostalgie, qui se mêle à l’odeur du bois et aux couleurs ambre des boiseries placées sur le mur, et tout à coup, on se sent bien.

Norbert m’a d’abord présenté et expliqué le principe des amortisseurs qu’il conçoit et fabrique. Il y a deux modèles, adaptés à des masses et situations différentes. Chaque modèle est réglé en fonction des besoins par Lignolab avant la livraison. Il m’a confié deux jeux pour évaluation et, pour l’instant, j’ai installé les moins épais sous ma platine Lenco.

[Image: rkzua8.jpg]

J’ai également rapporté avec moi un magnifique capot en bronze pour ma cellule Denon. La qualité de fabrication est exceptionnelle et le montage, une fois de retour à la maison, s’est déroulé facilement grâce aux explications et au petit outil fourni par Norbert.

[Image: 2ajdqo1.jpg]

La configuration du système a changé depuis ma visite précédente en Décembre 2012. A cette époque, nous n’avions pas pu écouter la platine Verdier car il faisait trop froid dans le local d’écoute ! Il s’agit toujours d’un système à 4 voies avec, dans le bas des Onken W équipés de deux Altec 416-8A, au-dessus, un pavillon SATO sablé équipé d’un moteur Yamaha 6681B qui reprend à 181 Hz (vous avez bien lu, 180 Hz…), vient ensuite, à partir de 1200 Hz, une réplique Onken 500 alimentés par des Altec 807 et enfin, à 6500 Hz, un superbe tweeter JBL 2402 avec ogive en bronze fabriquée par Norbert.
Les amplis sont des montages Kaneda selon des schémas des années 70. La grande nouveauté vient du filtrage, confié à un processeur Najda, que j’écoutais pour la première fois.

[Image: swu8v8.jpg]

L’ensemble des électroniques et sources est monté sur les amortisseurs conçus par Norbert. De même que les haut-parleurs, qui sont tous découplés selon le même principe.

[Image: 2rvyaeh.jpg]

Le bras SME 3012 est équipé de la cellule Denon 103 montée dans son capot lourd en bronze. Le préampli RIAA est un montage à tubes conçu par Joannes Lebong suivi d’un prémpli ligne Kaneda.
Le phono est digitalisé au passage dans le Najda (comme avec un TACT).

[Image: 2s1u7pz.jpg]

Cette image d’une des étagères de la salle montre que Norbert n’hésite pas à expérimenter… Il y a de nombreuses gorges et pièces d’adaptation en différents matériaux pour différents pavillons. Le niveau de qualité est spectaculaire…

[Image: 2igc2zp.jpg]

Au passage, on peut admirer une paire des magnifiques enceintes Rondo fabriquées pour Auditorium 23.

[Image: de2nft.jpg]

En discutant, nous en venons à parler alimentations et plus spécialement, alimentations sur pile ou batterie. Norbert sort de la pièce et revient quelques minutes plus tard avec deux imposants coffrets qui devraient inspirer les amateurs du genre…

[Image: 2whiald.jpg]

[Image: j7g8ye.jpg]

Et l’écoute ?

Nous avions apporté quelques vinyles de référence, et avons pu mixer écoute numérique et analogique (si on peut encore parler d’analogique avec le NAJDA).
Par rapport à mon compte rendu de 2012, ou je faisais des réserves par rapport à l’alignement des SATO avec les ONKEN, l’amélioration est spectaculaire. Le NAJDA a permis à Norbert d’effectuer l’alignement temporel et cela se ressent immédiatement sur la fusion des voies, qui est absolument parfaite. D’ailleurs, Norbert nous a montré une petite enceinte équipée d’un Fostex large bande qui lui sert de référence dans ce domaine.

Les pentes de coupure du filtre sont un mélange de 12 et 18db par octave. Norbert, comme moi-même, n’est pas un adepte des pentes supérieures à 18 db.

Le Najda nous a permis de faire fonctionner le système en 3 voies. Dans ce cas, le SATO monte jusqu’à 4500 Hz. Le résultat reste très bon, mais Jacqueline, mon épouse et moi-même préférons la solution 4 voies. La douceur et le naturel du haut medium nous ont particulièrement séduit.

J’ai aussi fait très attention au tweeter, car Jean-Philippe est très intéressé par ce montage. En général, on ne l’entend pas… L’intégration est parfaite, par contre, sur les coups de cymbales (Dave Brubeck), les aigus sont extrêmement dynamiques et d’une très grande richesse harmonique. Plus spectaculaires que mes Yamaha 4281… Je dois dire que je suis très tenté de les essayer sur mon système, rien à voir avec les 2405 et 2404 que j’ai eus à la maison.

[Image: 15ml1g6.jpg]

Ce système est-il parfait ? Non, évidemment… Par rapport à d’autres gros systèmes que j’ai écoutés récemment, tel que celui de Gilles, à Limoges, il est assez compact et s’intègre facilement dans la pièce. On peut l’écouter à assez courte distance et procure une belle image. Le point faible, pour moi, reste le caisson Onken W. Les deux 416-8B en radiation directe sont loin de pouvoir rivaliser en termes d’impact et de réalisme avec les mêmes haut-parleurs montés dans une Onken à pavillon 4550, ou mes Yamaha 3882.

En conclusion, une superbe réalisation, très aboutie, homogène et facile à écouter.

Merci à Norbert pour son accueil et, pour ceux qui seraient amenés dans la région, n’hésitez pas à le contacter, la visite de l’endroit et la rencontre avec Norbert vaut vraiment le détour !

Dominique T
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#2
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
Merci beaucoup Dominique pour ce CR, le fait d'utiliser un Yamaha pour le BM ne me surprend pas, j'avais écouté à tres faible niveau ce moteur en large bande et la maniere dont il descendait laissait présager d'une utilisation en BM redoutable.
J'ai été tres tenté par l'ensemble ogive pavillon en bronze pour le 2402 mais j'ai trouvé mieux dans le meme esprit mais avec un pavillon plus grand et une ogive retravaillée pour s'associer au pavillon, toujours sur base de 2402-05 JBL, écoute fantastique.
Merci envore de nous faire connaitre les évolutions et produits que réalise Dynolab, un passionné parmis les professionnels.
Mac mini, convertisseur Shanling DAC50, ampli intégré Luxman L570 pure classe A, enceintes Sansui SP-G300 de 1977...
Répondre
#3
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
Bonjour Dominique,

Superbe compte-rendu! Merci.

Je pense que l'utilisation du Yamaha en bas-médium pourra confirmer à Olivier (Leedh) la voie qu'il souhaite prendre avec ses Onken W.

Que dire sinon de tous ces beaux joujous qui permettent d'améliorer des produits existants et déjà réputés comme la Denon DL-103, le tweeter JBL, etc... Ça m'a l'air comme du très beau travail d'artisan, mêlé à de la passion et la connaissance et le respect de l'histoire. Inspirant!

Sébastien
"Il y a dans le dialogue une forme d'ouverture de soi à l'autre, et réciproquement, qu'on ne trouve pas dans le débat et la discussion." -Dominique Garand

https://onken.info/
Répondre
#4
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
jeanphilippe a écrit :Merci beaucoup Dominique pour ce CR, le fait d'utiliser un Yamaha pour le BM ne me surprend pas, j'avais écouté à tres faible niveau ce moteur en large bande et la maniere dont il descendait laissait présager d'une utilisation en BM redoutable.
J'ai été tres tenté par l'ensemble ogive pavillon en bronze pour le 2402 mais j'ai trouvé mieux dans le meme esprit mais avec un pavillon plus grand et une ogive retravaillée pour s'associer au pavillon, toujours sur base de 2402-05 JBL, écoute fantastique.
Merci envore de nous faire connaitre les évolutions et produits que réalise Dynolab, un passionné parmis les professionnels.

Bonjour Jean-Philippe,

Peux-tu nous en dire plus ? ça m'intėresse...

Dominique T
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#5
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
Bonjour Dominique,

Compte rendu très intéressant.

J'etais parti pour acheter leur pavillon médium avant finalement de trouver des Onken d'occasion. Leur pavillon est effectivement trés proche du Onken avec une forme de gorge identique. Ils le vendent en Kit ce qui rend le prix trés raisonnable et accessible pour cette qualité.

Je suis étonné par cette conf en trois voies avec le Sato en médium. Ça fait monter le sato trop haut et descendre trop bas le JBL. Le Sato, contrairement au WE, de part sa forme, ne peut pas monter trés haut (hauteurs des sections trop importantes sur la partie courbe)

Jean
Visiter mon site ici
Répondre
#6
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
La configuration 3 voies est juste lã pour la comparaison. La configration normale est bien la 4 voies, qui fonctionne mieux, effectivement. Ce qui est intėressant, c'est que le Najda permet de passer de l'une ã l'autre rapidement.

Ce qui m'ėtonne davantage, c'est qu'il arrive à faire descendre le Sato vers 200 hz...

Cordialement,

Dominique
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#7
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
Je vais distribuer ce "kit", le mieux est d'avoir un 2405 alnico de préférence.
Voila une photo.
Diametre 110 profondeur 85
   
Mac mini, convertisseur Shanling DAC50, ampli intégré Luxman L570 pure classe A, enceintes Sansui SP-G300 de 1977...
Répondre
#8
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
jeanphilippe a écrit :Je vais distribuer ce "kit", le mieux est d'avoir un 2405 alnico de préférence.
Voila une photo.
Diametre 110 profondeur 85

Pourrais tu nous dire pourquoi il vaudrait mieux préférer un 2405 Alnico à un 2402 ou 075 Alnico: à cause de la difference de membrane ?
Je demande cela ca je suppose qu'avec ton kit en bronze, tu enlèves le pavillon et ogive centrale d'origine pour mettre à la place ton kit....
Sauf erreur de ma part, mis à part la membrane, le reste serait identique sur le 2405 que sur le 2402/075....

Cdt,

Eric
Altec VOTT 825 - 515-16G ou 515B  - Pavillon 1505 en bois de CH audio design - 288-16G - Fostex T945
Filtre actif analogique Altec 1631a - 500 hertz - filtre passif 18db 10.000 hertz
Krell KSA 80 - Amcron PSA2 - deux K209+ Grand_ Floyd options: Tantale argent et MUNDORF MLYTIC AG
Sony SCD  777 ES
Répondre
#9
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
Dominique-Tanguy a écrit :Ce qui m'ėtonne davantage, c'est qu'il arrive à faire descendre le Sato vers 200 hz

C'est sûrement la compression que je ne connais pas qui le permet. La frequence de coupure du Sato doit être proche du WE66a qui est de 80 hz. Le pavillon peut descendre trés bas.

Sur mon WE66a j'avais une JBL et je ne pouvais pas couper plus bas que 300 hz.

Cdl
Jean
Visiter mon site ici
Répondre
#10
RE: Visite chez Lignolab, 3 ans plus tard...
Bonjour,

Merci Dominique pour cet excellent compte-rendu. Je retiens l'idée du support Tweeter dans le SATO. Je vais essayer de m'en inspirer pour intégrer de la même façon mes JA 4205 dans mes 2360...

Cordialement, Dom.
Cordialement, Dom.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)